Vidéos Monde (2)

L'imposture du prix Nobel de la Paix

la conspiration contre l'humanité est gravée dans le granite

Expérience réelle de Standlay Milgram sur la soumission à l'autorité

En cette année 2020, l’expérience réelle de Standlay Milgram sur la soumission à l'autorité peut expliquer comment tant de gens suivent des autorités reconnues pour être d’authentiques salopards criminels (OMS...). Alors même que les consignes sont contradictoires et absurdes, qu’elles portent atteinte gravement à nos libertés et ruinent notre santé, notamment avec le “vaccin” prévu…
Réalisée aux USA entre 1960 et 1963 et illustrée ici dans le film "I... comme Icare"
50 ans + tard, ce n'était plus 62 % qui obéissaient jusqu’à infliger une dose mortelle, mais 90 % !
Un demi-siècle plus tard, des chercheurs de la SWPS University of Social Sciences and Humanities (Pologne) ont réitéré l’expérience.
Pour cela, l’équipe du professeur Tomasz Grzyb a recruté 80 personnes, âgées de 18 à 69 ans, réparties également entre les deux sexes.
Comme pour l’expérience de Milgram, les volontaires avaient pour ordre d’appuyer sur un bouton délivrant un courant électrique. 
Verdict : 90% des participants ont accepté d’infliger le plus haut niveau de choc électrique, létal.
« Notre étude a une fois encore illustré le pouvoir phénoménal de la situation à laquelle les sujets doivent faire face et la facilité avec laquelle ils acceptent de faire des choses qui leur semblent désagréables », détaille le Pr Grzyb. De quoi nous faire réfléchir !
NB : C'est le même principe qui est utilisé pour faire pratiquer la vaccination obligatoire, avec ici, le raffinement suprême qui consiste à faire passer ce crime contre l'humanité, pour... le bien de celle-ci ! Obliger d'injecter 11 vaccins-poisons (soit une trentaine d'injections avec les rappels), à des nourrissons dont le système immunitaire n'est pas développé, quand la majorité laisse faire sans protester, et même cautionne, cela relève de l'expérience de Milgram. Rappelons que TOUT vaccin provoque systématiquement, dès son injection, une intoxication, un œdème cérébral, une baisse de l’immunité, et qu'il peut avoir de graves effets secondaires variés, pouvant aller jusqu’à un handicape majeur et le décès.

Milgram revisité

"Le jeu de la mort" (2009), documentaire coproduit par France Télévisions et la Radio Télévision Suisse 1 en 2009, diffusé pour la première fois en mars 2010, et mettant en scène un faux jeu télévisé (La Zone Xtrême), durant lequel un candidat doit envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à un autre candidat, jusqu'à des tensions pouvant entraîner la mort. La mise en scène reproduit l'expérience de Milgram. La différence notable avec l'expérience originelle est que l'autorité scientifique est remplacée par une présentatrice de télévision, Tania Young.
En même temps, personne n’est tenu à obéir à un ordre immoral, injuste, criminel, ou tout simplement idiot et absurde. Lorsque votre serviteur a vu pour la première fois le film « I… comme Icare », et a découvert la présentation de l’expérience de Milgram, il a immédiatement compris où cela pouvait mener et aurait refusé d’y participer ! Comme quoi, on est rebelle et résistant ou on ne l’est pas !

Expérience hallucinante en caméra cachée sur le conformisme

Pour cette expérience, un groupe de complices est installé dans une salle d’attente. À chaque retentissement d’un « bip », le groupe se lève et se rassoit. Rapidement, ils sont rejoints par une femme qui s’apprête à être piégée.

Seigneur des Anneaux , Gandalf contre le Balrog :
« Vous ne passerez pas »

Il nous faut comprendre qui nous sommes vraiment : Par notre « moi profond », notre esprit, notre âme, sommes d’origine Divine, une émanation de La Source (dite habituellement Dieu). Cette prise de conscience signifie que personne n’est au-dessus de nous, que nous sommes uniques et seuls maîtres de nous-mêmes. C’est pour éviter cette prise de conscience que les faux dieux nous maintiennent dans l’ignorance, la soumission et la peur. C’est à nous d’affirmer cet état !